ehpad, personne agee

La personne âgée et ses 5 sens

[La chronique de Marjo]

Les déficiences sensorielles sont omniprésentes en EHPAD : la présence d’appareils auditifs ou de lunettes le démontrent aisément.

Tout le long de la vie, nous interagissons en permanence avec l’environnement au moyen de nos sens.

Les sens permettent de garder en mémoire des émotions, des événements particuliers mais aussi de garder un lien avec le moment présent.

Au fil de l’avancée en âge, le corps vieillit et nos sens s’amenuisent. Un sens qui n’est pas stimuler perd ses fonctions. Toutes ces pertes entraînent un repli sur soi.

Voici les atteintes des 5 sens observables en EHPAD :

  • Le toucher :C’est un sens de relation, permettant d’ancrer la personne dans le moment présent. Le toucher est en lien direct avec la communication non verbale permettant de transmettre de nombreuses informations.

En vieillissant, la peau devient vulnérable, plus fragile, plus fine plus sèche, elle perd en élasticité. Cette peau peut-être abîmée par des lésions diverses. La sensibilité peut également être affectée.

Il est nécessaire et primordial de maintenir le toucher dans la vie de l’Homme. L’absence de contact peut entraîner de nombreuses conséquences physiques et psychologiques.

  • La vue :C’est le sens le plus utilisé dans notre société. Avec l’âge, les fonctionnalités de l’œil sont affectés par de nombreuses pathologies telles que la cataracte ou la dégénérescence maculaire lié à l’âge par exemple. L’acuité visuelle apparaît moins efficiente. L’ensemble de ces atteintes peuvent entraîner un défaut de perception de l’environnement, une perturbation de l’organisation spatiale. La principale conséquence sont la perte d’autonomie accompagnée d’un isolement.
  • L’audition :Une perte de l’audition qui est dite normale chez les sujets âgées: hypoacousie ou presbyacousie. Cette situation coupe la personne des relations sociales et l’empêche d’être alertée dans des situations de danger. La personne peut demander à répéter souvent, met le son de sa télé plus fort, elle ne participe plus aux activités en groupe.
  • Goût et odorat : La perte de ses deux sens peut être liée aux médicaments. La personne montre des difficultés à distinguer les odeurs, a moins d’appétit, perd du poids. Le principal objectif est de rendre le moment du repas, un moment de plaisir. Il est important de rehausser le goût des aliments.

Retrouvez Mélosens, un outil thérapeutique non-médicamenteux adapté pour la stimulation multi-sensorielle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s