ehpad, Gratitude, Inspiration, kaizen happiness life, lecture, personne agee

Les gratitudes

Cet après-midi, j’ai plongé dans Les gratitudes de Delphine de Vigan.

Cela fait longtemps que je ne me suis pas assise pour écrire, ici dans cet espace. Il m’a fallu du temps pour poser les mots de cette période si particulière. Je commence à cicatriser. Aujourd’hui, j’ai enfin eu la force d’ouvrir ce livre. Ce livre qui m’a été offert dans ce contexte si particulier… Merci à vous, Véronique, petite-fille de Paulette. Merci pour ce cadeau, merci pour votre mot qui me va encore droit au coeur. Merci pour cette lecture qui est venue panser la blessure.

Lorsque je referme ce livre avec les larmes qui coulent le long de mon visage, j’ai les mots de Christie Vanbremeersch qui me font écho. « Changer avec le kaizen », quel sera ton prochain petit pas ? Accompagnée de la devise : « Mieux qu’hier, moins bien que demain ».

Aller de mieux en mieux

De quoi, pourquoi ai-je besoin d’être consolée ? Au printemps dernier, jour après jour, j’ai avancé aux côtés de professionnels engagés, passionnés par leur métier et remplissant leur mission : prendre soin de nos aînés dans le respect et la dignité. Les accompagner dans un combat incroyable que personne ne pouvait prévoir et imaginer. Chaque jour, nous avons avancé, épuisés mais solidaires portés avec un élan d’amour. Un jour après l’autre, sans en connaître la fin, nous avons dû nous adapter. Ce fameux maître mot : S’ADAPTER, qui façonne notre quotidien. Mais cette fois-ci, nos pratiques ont été bouleversées, et nous avons fait face.

Les appels avec des familles inquiètes, en souffrance, parfois en colère et pour lesquelles aujourd’hui il est parfois difficile de faire le deuil de leur proche. Prendre soin, faire sourire, être à l’écoute, trouver des solutions pour les résidents et pour les collègues. Continuer et avancer… Tenir la main des résidents jusqu’au dernier moment, être là auprès d’eux. Se battre et continuer d’avancer.

Puis je les ai quittés, sans pouvoir dire au revoir et merci comme je l’aurai souhaité. Mais depuis la mi mai, j’ai avancé et franchi un nouveau pas, celui de la guérison. Aujourd’hui, j’accepte de me dire, qu’au printemps, j’ai fait au mieux de ce que je pouvais être : une animatrice coordinatrice en EHPAD qui a pris l’engagement d’apporter soutien aux équipes hôtelières et soignantes, d’être une collègue à l’écoute, tentant de faire tenir le moral de l’équipe, de maintenir le lien social des résidents, d’éviter le sentiment d’isolement, de continuer à les faire sourire…

Si tu lis ces quelques mots, tu te reconnaitras peut-être, oui je ne suis pas la seule et tu n’es pas seul à avoir une cicatrice. Une blessure qui laissera ces traces pendants des années. Aujourd’hui, tu vis peut-être le premier ou le second trauma… Je te pose alors une question :  » De quoi as-tu la force ? »

1 réflexion au sujet de “Les gratitudes”

  1. Bonjour
    Je vous remercie pour ce partage émouvant…Je ne connais pas cet ouvrage qui vous a apporté du réconfort…Je vous souhaite un bon rétablissement et à bientôt sur votre site magnifique et aidant.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s