Les amitiés, ça va, ça vient, ça continue

Il y a les amitiés coups de foudre, mystérieuses, hédonistes, à l’autre bout du monde, perdues et parfois retrouvées. Il y a surtout les amitiés héritées de l’adolescence et conservées comme un bijou précieux. Il y a des amis avec lesquels nous nous promettons de vieillir ensemble et avec qui nous nous imaginons, le cheveu blanc et la peau ridée, en train de rire, la bouche édentée. Aujourd’hui, en cette journée dédiée à l’amitié (30 juillet), c’est à ces deux amies que j’écris.

On choisit ses amis, pas sa famille. L’amitié est une relation libre et choisie. Je considère mes précieuses amies comme mes soeurs. Elles stimulent mon développement personnel et me font découvrir de nouveaux aspects de ma personnalité. L’amitié est une relation difficile à définir, elle a 1001 visages possibles. J’aime nos échanges, nous nous intéressons continuellement à nos vies respectives. Nous échangeons sur tous les sujets, nous nous demandons conseil et chacune trouve sa propre voie.

Mes très chères amies

Nous partageons nos bonheurs, joies et peines. Nous nous soutenons dans les moments plus difficiles et nous sommes complices comme des soeurs peuvent l’être. Nous nous connaissons depuis des années et vous êtes mes plus précieuses alliées.

Elles ne se prénomment pas Phoebe, ni Rachel, et moi je ne suis pas Monica. Comme les héroïnes de cette série (que j’adore), je ne conçois pas ma vie sans mes deux amies de toujours. Je les connais depuis le lycée et de simples camarades de classe, nous sommes devenues amies.

Que de souvenirs...

Nous passions nos week-end entiers à discuter, rire et à partager nos vies. Nous sommes sorties très souvent jusqu’à l’aube. Ah le Chester… et nous avons vécu nos premières expériences amoureuses. Nous sommes parties en vacances au bord de l’océan. Nous avons partagé une soirée sur les toits de Paris le 14 juillet. Nous avons remonté toute l’avenue Vaugirard à la sortie du Nouvel An. Tant de bons souvenirs et bien d’autres aussi intenses que drôles.

A cette époque, nous parlions de nos vies sans penser au futur. Je réalise que toutes ces années à leurs côtés, ont été tellement fortes, intenses et du bonheur à l’état brut. J’ai grandi et évolué auprès d’elles. Grâce à elles, j’ai appris à me connaître et elles m’accompagnent sur le chemin de ma vie d’adulte. J’ai découvert le bonheur et la valeur de l’amitié et j’ai bien compris que jamais je ne pourrais m’en passer. C’est le plus cadeau qu’elles aient pu m’offrir.

Et aujourd'hui...​

Malgré le rythme de nos vies quotidiennes respectives et nos étapes de vie : jobs, déménagements, enfants, pertes de proches… notre amitié perdure. Nous sommes toujours là pour les deux autres en cas de besoin. Faire des choses ensemble n’est pas indispensable pour être proches. Un appel, un message, une balade, un repas partagé, la radio qui diffuse notre chanson suffisent souvent à recharger mes batteries. J’aime leurs remarques, partages d’expériences, personnalités, jugements affectueux et sens de l’humour.

A mesure qu’on vieillit, je profite de plus en plus de tout ce que mes amies ont à m’offrir. Quand nous nous voyons, le présent compte autant que le passé. Mais c’est la somme de nos souvenirs communs qui rend notre amitié si précieuse. Merci d’être là et de faire partie de ma vie. Je vous aime

7 actions pour soigner tes amitiés

  1. Accorder du temps à ses amis. Convenir d’un créneau ou d’une date pour se voir. Le jour J, programmer le prochain rendez-vous. ​
  2. Partager un souvenir commun, positif et drôle. Envoyer un message, une vidéo ou un mail pour leur rappeler. ​
  3. Célébrer. Fêter, mettre à l’honneur ses amis : anniversaire, fête, événement, journée à thème…​
  4. Surprendre. Envoyer une carte postale, un message, un colis, une lettre manuscrite juste pour le plaisir. ​
  5. S’entraider. Rendre service sans en attendre la demande : aider à monter un meuble, déposer à l’aéroport, garder les enfants…​
  6. Progresser ensemble. Trouver un objectif commun pour avancer ensemble et atteindre la réussite de ce projet : faire du sport ensemble, s’inscrire au même cours de yoga, perdre 5 kilos…​
  7. Avoir un partenaire de responsabilisation. Se rendre des comptes mutuellement sur un projet respectif : faire le bilan de la semaine passée, planifier la semaine à venir, célébrer tout ce qui a été fait…​

Cet article t'a plu ? Épingle-le sur Pinterest​

Partagez